Divers

C’est officiel: semaine du skateboard à Vancouver

C’est officiel: semaine du skateboard à Vancouver


Le skateboard a fait un 540 complet depuis les jours où j'ai roulé dans la rue sur mon deck Powell-Peralta Caballero, mes camions Tracker et mes JO.

Grandir à Vancouver nous n'avions pas une large gamme d'options pour le terrain. Le cul-de-sac devant ma maison était jonché de rampes anti-souffle et de quarter-pipes que j'avais construits (avec du bois volé, mais c'est une autre histoire). Mes amis et moi avions l'habitude de rouler sur une rampe à quelques kilomètres sur la route d'un grand bâtiment en brique pour faire du mur.

Il n'y avait que deux skateparks à cette époque: les bowls Broadway et les bowls North Van. Mon terrain de jeu préféré était celui de la côte nord. Il y avait une grosse course de serpent qui menait à un bol profond. Nous montions et descendions les berges, prenions notre élan, puis descendions et remontions le bol et lançions un air de l'autre côté.

L'auteur prend l'air, vers 1988

Il y avait aussi le Richmond Skate Ranch, mais c'était loin et il fallait payer pour entrer dans l'entrepôt plein de halfpipes, donc plus probable pour nous était le terrain de jeu en béton du centre-ville de Vancouver - les marches et les rails de la galerie d'art et tout ce que nous pourrait trouver avant d’être chassé par les agents de sécurité.

Mais assez de souvenirs. Bien que la planche ait été mise de côté pendant longtemps, j'aime toujours m'arrêter et regarder les patineurs chaque fois que je suis absent. Le sport est différent et évolue bien au-delà de mes capacités. L’autocollant «Le skateboard n’est pas un crime» n’a plus de sens, car ce n’est plus un crime. Comme le dit Chris Young de la Vancouver Skateboarders Coalition:

«Il y a 10 ans, les enfants recevaient des billets, se faisaient confisquer leurs planches, et il n'y avait nulle part où patiner à part China Creek.»

À Vancouver, la scène est en plein essor. L’un des principaux blogueurs de Vancouver, Miss 604, a attiré mon attention sur le fait que cette semaine, du 15 au 22 juin, a été officiellement nommée Skateboard Week à Vancouver.

Il est sanctionné par la ville et a été annoncé par la commissaire Sarah Blyth au nom du maire Gregor Robertson. La semaine se terminera par la journée Go Skateboarding avec l'équipe Emerica le dimanche 21 juin.

Ces jours-ci, des skateparks apparaissent régulièrement, dont six nouveaux au cours des 10 dernières années, et les VSBC sont un élément majeur du succès du sport. Entendre ces paroles du maire de Vancouver était quelque chose dont je n'aurais jamais rêvé dans ma jeunesse:

«MAINTENANT DONC, moi, le maire Gregor Robertson, au nom de la ville de Vancouver, proclame par la présente le 15 au 22 juin 2009« Semaine de la planche à roulettes »pour reconnaître l'importance de ce sport dans notre ville.

Félicitations, Vancouver.

CONNEXION COMMUNAUTAIRE

Pour avoir un aperçu de ce à quoi Vancouver ressemblait il y a 20 ans sur la scène du skate, consultez l'article de Baxter Jackson, Egypt’s Emerging Skate Scene.


Voir la vidéo: Hastings Leeside Skate Park Vancouver BC